L’avenir de la nuit appartient à ceux qui sauront en maîtriser les excès

[Envoyer à un ami]



L’avenir de la nuit appartient à ceux qui sauront en maîtriser les excès

Gérard Siad, Rémi Calmon
Article extrait du Cahier Espaces n°103 - Nuit urbaine et tourisme
Novembre 2009 - 5 pages



Commander En savoir plus
Pdf L’avenir de la nuit appartient à ceux qui sauront en maîtriser les excès en pdf
3.00 euros
Disponible en ligne

Si l’on admet que la nuit est indispensable à l’harmonie de toute société, alors une nuit bien maîtrisée est, en réalité, la seule solution. Et, pour “maîtriser” la nuit, les acteurs de la nuit jouent un rôle essentiel. C’est à eux de faire en sorte que le rêve ne se transforme pas en cauchemar. C’est à eux d’équilibrer les deux points de vue : celui des nuisances et des dérives possibles de la nuit, d’un côté, et celui de la valeur ajoutée de la nuit, de l’autre. Un dispositif comme Fêtez Clairs se révèle efficace, en ce qu’il allie prévention, communication et accompagnement (avec des associations disposant de moyens sur les lieux de fête). Mais c’est un dispositif onéreux. Il faut trouver les moyens de financement permettant à ce type de dispositif de se généraliser et, progressivement, de jouer son rôle d’éducation de la clientèle. En la matière, les établissements de nuit se heurtent à des problèmes de moyens, de véritable volonté politique et, enfin, de légitimité.


Informations complémentaires

Présentation du ou des auteurs (fonction à la date de publication)

Mots clés


0,0468871593475